Nous ne possédons absolument rien

Nous ne possédons absolument rien

Perdre un être cher déclenche chez nous des sentiments négatifs que nous ne pouvons ignorer, tels que la tristesse ou la colère. Mais avec un peu de recul, nous pouvons constater que des prises de conscience positives découlent aussi de ces évènements malheureux.

Quand le chemin terrestre de ma maman s’est arrêté, et après les évènements qui se sont passés dans cette période, j’ai pris conscience de quelques choses. Pourtant, je connaissais cela et pensais l’avoir intégré depuis longtemps, mais là je le ressentais en moi comme si je le vivais en même temps que ma mère : RIEN, absolument rien du monde matériel ne vient avec nous dans l’au-delà.

Ça parait évident mais en avez-vous vous aussi conscience ? Les objets, les gens, nos amis à 4 pattes, nos possessions (maison, bijoux, voitures, photos de famille, meubles…etc), tout ce que nous « achetons », accumulons au court de notre vie, restent ici sur Terre. Finalement, j’ai compris que nous ne possédons rien.

C’est une illusion supplémentaire de notre cher égo.

En lisant cela, certains se diront sûrement : « Mais oui ça on le sait… ». Mais entre « savoir » et « avoir conscience », y’a un fossé de plusieurs milliers de kilomètres. Le jour où, au plus profond de mon Etre, cette prise de conscience a résonné, j’ai d’un coup aussi intégré que les seules choses que j’amènerai avec moi lors du grand retour à la Source, seront mes prises de conscience ici bas, puisque seule ma conscience (mon âme) repart.

Ma mère m’a répété toute sa vie que le jour où elle partira, je prendrai ses bijoux. Et, à la fin de sa vie, c’est la maladie qui s’est installée. Adapte du : Mal-a-dit, je suis consciente que nous nous créons tout nous-même, par un manque de travail sur soi, par peur d’affronter ses démons. Oh ! ce n’est pas un reproche, non, c’est une simple pensée. Chacun son rythme, chacun son histoire et son chemin de vie. Mais à cette époque je me disais : je suis consciente qu’elle va partir bientôt, je sais que je récupèrerai ses bijoux qui représentent des évènements de sa vie, mais elle ne partira pas avec. Ils sont à elle, puis ils seront à moi… et un jour ils iront à mes enfants. Alors avec quoi est-elle partie ? A-t’elle fait le travail nécessaire à l’évolution de son âme ? Celui qui nous apporte plus de sagesse ?

Il y a qu’en investissant en nous-même par le développement personnel et les expériences de vie que nous en ressortirons enrichis.

Le matériel nous permet un certain confort de vie bien entendu. L’argent, quand il est considéré comme une énergie qui doit circuler, nous permet d’accomplir beaucoup d’expériences, comme l’accès à la culture, aux voyages, avoir un lieu de vie confortable, manger équilibré et à sa faim. Mais se « tuer à la tâche » pour payer cette vie confortable est complètement absurde.

J’ai vu des tas de gens malheureux avec beaucoup plus de revenus que moi, et des gens tellement heureux avec moins. J’étais moi-même par période plus heureuse avec moins d’argent que quand mes revenus me permettaient plus de choses. De mon point de vue, l’argent ne dirige pas le monde. c’est nous-même qui dirigeons notre propre monde. Autant avoir les bons outils pour diriger notre propre vie et pour cela, ce sont vos propres décisions qui permettront à votre âme d’évoluer : lire un livre au lieu de perdre son temps devant une émission de TV sans intérêt, manger local au lieu d’aller dans un chaîne de fast food très peu concernée par l’écologie, arrêter de consommer des aliments très mauvais pour notre santé (les raffinés : sucre, farine…)… La liste est longue.

Suivez-moi

Enquête sur l’existence des Anges Gardiens de Pierre Jovanovic

Enquête sur l’existence des Anges Gardiens de Pierre Jovanovic

Ce « pavé » de 600 pages passe aussi bien qu’une lettre à la poste. Un régal. Quand j’ai commencé cet ouvrage de Pierre Jovanovic, je me suis sentie portée par lui. Il a mené une enquête extraordinaire, pour répondre à toutes les questions que l’on peut se poser sur nos bien-aimés Anges Gardiens, présents chaque jour, près de nous et pourtant si invisibles pour beaucoup.

De par les temps, beaucoup de témoignages de rencontres avec nos Anges Gardiens existent. En effet, cela ne date pas d’aujourd’hui. L’auteur nous donnent tellement d’exemples que même le plus sceptique d’entre nous peut commencer à se poser questions.

« Tiens… moi aussi j’ai ressenti ça une fois », «  Ah oui, ça expliquerait pourquoi cela m’est arrivé. »…etc. Il n’y pas un moment dans le livre où vous n’avez pas pensé cela, ou trouvé une explication à quelques choses qui paraissait inexplicable.

Pierre Jovanovic est un écrivain pas comme les autres. Il est également journaliste, il touche à des domaines bien distincts et différents. Dans ces livres il traite des sujets spirituels, religieux, économiques, avec force, passion et une pointe d’humour.

Enquête sur l’existence des Anges Gardiens est un livre intemporel, les témoignages, certains recueillis de vive voix, d’autres trouvés après de minutieuses recherches, viennent de toutes les époques.

C’est après un incident pour le moins pas courant, que l’auteur s’est lui aussi posé des questions sur ces « prétendus » êtres non matériels qui seraient censés nous souffler des conseils à l’oreille, parfois même pour éviter une mort certaine.

Il était passager d’une voiture sur une route des Etats-Unis quand soudain, il s’est penché sur sa gauche et une balle a traversé le pare-brise du véhicule du côté passager. Il l’a échappé belle comme on dit. Mais pourquoi a-t’il eu cette « intuition » ? Etait-ce un « hasard » ? Ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas utiliser ce dernier mot : hasard. Car pour moi, il n’y en a pas. Tout a sa raison d’exister. Et tel Pierre Jovanovic, j’ai également pu m’en rendre compte de nombreuses fois, avec les expériences qui croisent ma vie.

Le monde des Anges-Gardiens est bien plus vaste que ce que l’on a pu vous raconter. Et cette opus qui comptent quatorze chapitres, en fait le tour de façon très détaillée. Je ne vais d’ailleurs pas en parle plus pour ne pas gâcher le plaisir. Lancez-vous, et comme il est écrit sur la quatrième de couverture :

« L’ouvrage commencé, le lecteur ne peut plus s’arrêter, emporté par la curiosité et la volonté de savoir s’il possède, lui aussi, son Ange gardien. »

 

Suivez-moi

ACCEPTATION – ->Vs<-- RESISTANCE

Un des problèmes les plus récurrents et contre productif de l’être humain est la résistance à ce qui EST (ici et maintenant, dans l’instant présent).

A l’instant où vous lisez ceci, vous avez certainement dans votre propre histoire et chemin de vie, des situations dans lesquelles vous êtes en résistance (non-acceptation de ce qui se passe). Vous essayez peut-être de contrer ceci en refusant, de façon émotionnelle, ce qui arrive.

Je m’explique :

Une situation est entrain de se passer dans votre vie : un deuil, un licenciement, une rupture ou toutes autres situations désagréables dont la décision émane de l’extérieur, et vous êtes alors en état de non-acceptation. Vous entrez en résistance émotionnelle « CONTRE » la situation. A l’intérieur de vous-même, vous vous dites : « Je ne veux pas ».

D’ailleurs vous ne faites pas que vous le dire, vous le répétez à haute voix, vous l’écrivez certainement (sur papier, dans votre journal, dans un message à un ami ou un proche…), ce qui fait que vous donnez encore plus d’importance à ce sentiment de résistance.

Mais le pire, c’est la vibration qui se crée en vous et qui va venir renforcer la situation dans le sens contraire de ce que vous désirez. (Pour rappel, la vibration est le terme par lequel je désigne l’énergie que vous dégagez quand vous ressentez une émotion).

Plus vous résistez, plus l’Univers vous enverra de situations sur lesquelles vous n’aurez aucune prise, et sur lesquelles vous allez encore et encore résister.

A contrario, l’acception de ce qui « EST » signifie simplement d’accepter que la situation qui vous cause des soucis soit là de toutes façons, et que vous n’avez aucune emprise dessus. C’est accepté le fait qu’elle est là, ni plus ni moins. Qu’on le veuille ou non. Et c’est libérateur… L’acceptation de ce qui EST libère d’un poids considérable. Votre paix intérieure retrouvée, vous aurez beaucoup plus de facilités à trouver des solutions et vous avancerez en regardant en avant et en voyant que d’autres possibilités s’offrent à vous.

Imaginez un petit court d’eau. Vous mettez en travers de celui-ci une planche en bois. cela retiendra temporairement l’eau puis si la pression est trop forte, votre barrage de fortune cédera et l’eau reprendra son chemin non sans quelques dégâts… (comparez ceci avec la catastrophe du barrage de Malpasset à Fréjus, qui céda en 1959 et fit 423 morts). Et ben la résistance c’est pareil. Vous stoppez l’énergie qui coule en vous car vous n’acceptez pas qu’elle coule de la façon qu’elle doit le faire, alors que tout est déjà là et vous devez faire avec. Acceptez que ça continue de couler comme c’est entrain de le faire, sans essayer de vous mettre au milieu pour jouer les « barrages ».

Pour résumer, quand vous résistez vous perdez un temps considérable car ça sert littéralement à rien. Vous risquez également de vous causer quelques petits ennuis physiques comme un mal de dos ou des douleurs aux genoux (qui représentent le refus de se plier à ce qui est).

En acceptant qu’un évènement soit arrivé dans votre vie, que vous l’ayez vu venir ou non, que vous n’ayez pas pu (d’après votre propre point de vue) l’empêcher (sachant que ce qui doit se passer se passe), vous ferez de cet évènement une force et non un obstacle à votre avancée, vous chercherez des solutions (comme dit plus haut), vous cesserez petit à petit de vous culpabiliser, ou à l’inverse vous en profiterez pour vous améliorer si vous êtes en partie la cause de cet évènement.

Sachez quand même faire preuve d’un peu d’analyse. Chaque situation est différente, chaque personne également. Il est bien de vouloir garder son boulot coûte que coûte, ou ne pas laisser partir l’élu de son coeur sur un coup de tête si vous pensez que c’est une bêtise… Ce n’est pas ici le propos. Il faut penser en terme énergétique. Dire : « NON, NON, NON je veux pas perdre mon boulot », et penser au fond de soi : « NON, ce n’est pas possible, je veux pas je veux pas… » ne ramenera jamais votre emploi ou votre conjoint(e).

Par contre, se dire : « Très bien, voilà, on m’annonce que je suis licencié(e) ou peut-être cela est envisageable, suis-je alors la cause de ce pseudo futur licenciement ? Si c’est le cas, je vais m’améliorer car je risque ma place », j’accepte du coup que je peux avoir été l’élément déclencheur de cet évènement et je me remets en question. Ou alors : «  si cela est inévitable pour l’entreprise qui m’embauche, alors peut-être dois-je également comprendre que ma vie et mon avenir ne sont pas dans cette société, et meilleur m’attend derrière ».

Tout ce contre quoi vous résistez, résistera à son tour. Même la maladie.

Le fait de partir en bataille contre quelque chose vous met en état de résistance contre ce quelque chose. Et que fera ce quelque chose ? Eh ben dans le mille… Il résistera.

L’acceptation de la maladie ne lui donnera pas plus de force, bien au contraire. En acceptant que la maladie est là (après bien entendu un période déni ou de non-acceptation, car nous sommes humains malgré tout, donc ce sont des sentiments tout à fait normaux), vous pouvez essayer de la comprendre, et vous demander pourquoi elle est là. Quels sont les facteurs « émotionnels » qui l’ont créée, et aidée à se développer ? De plus en plus circulent des articles sur le MAL-A-DIT (qui explique que le MAL dont nous souffrons a quelque chose à nous dire), et c’est VRAI. Je suis persuadée que toutes causes des maladies sont au départ émotionnelles. Si vous n’êtes pas encore convaincu(e)(s), informez-vous sur le sujet en faisant quelques recherches.

Attention : pour tout problème de santé veuillez contacter votre médecin. Mais en parallèle rappelez-vous de ce qui est dit précédemment, afin de travailler sur vous pour accélérer votre guérison.

La pensée positive c’est ça ! Emettre des émotions positives comme l’acceptation… Ca c’est positif ! Ce n’est pas comme beaucoup de détracteurs pensent de croire au Père Noël ou aux petites licornes arc-en-ciel. C’est avancer de façon positive. Et ça marche !

L’Etre humain a cette capacité merveilleuse qui s’appelle : l’adaptation. Il s’adapte aux changements. A partir du moment où il les accepte. Plus vous accepterez rapidement ce qui EST et plus ce sera facile.

Belle journée.

Suivez-moi

Etes-vous conscient de VOTRE PROPRE POUVOIR PERSONNEL CREATEUR ?

 

L’Etre humain (ainsi que tous les êtres vivants sur Terre) n’est pas fait que d’un corps en chair et en os. Il est constitué de 6 autres corps (énergétiques) qui sont les suivants :

Le corps éthérique

Le corps astral ou émotionnel

Le corps mental

Le corps causal

Le corps atmique ou bouddhique ou christique

Le corps divin ou atome divin

 

Alors ne pensez-vous pas qu’il est possible que nous puissions avoir d’autres capacités que celles de nos 5 sens (qui sont : l’ouie, l’odorat, la vue, le toucher, le goût) ?

Il existe cette chose qu’on appelle (pour résumer) LE POUVOIR CREATEUR. Nous sommes des créateurs, nous sommes ici pour créer notre vie comme nous le désirons ou l’avons désiré (avant réincarnation). Le contraire existe également, si vous n’êtes pas conscient de ce pouvoir intérieur dont vous êtes doté.

Par exemple :

Quand nous disons : « c’est impossible », c’est que nous remettons ce pouvoir personnel dans les mains de quelqu’un d’autre (un conjoint, un ami, votre boss, la société et j’en passe). Quand vous demandez conseil à quelqu’un et vous suivez ce conseil aveuglément, vous avez remis votre pouvoir créateur de vie personnel dans les mains de cette personne qui, par ses PROPRES yeux, avec sa PROPRE expérience vous a donné son PROPRE avis et vous l’avez suivi.

Or, il est bien et même conseillé de demander de l’aide autour de vous, à un proche ou un professionnel (de la parapsychologie, de la psychologie), mais la DECISION FINALE vous appartient.

De la même façon que nous construisons une maison, nous construisons notre vie. De la même façon que nous agençons les meubles de notre maison, nous choisissons ce qui nous entoure comme nos amis, notre lieu de vie, notre travail. De la même façon que nous décorons notre intérieur, nous choisissons nos vêtements ou tout ce qui fait du bien à nos corps physique et énergétiques… etc. Nous avez le choix de vivre la vie que nous souhaitons (oui oui… ce ne sont pas les autres ou la société qui ont décidé pour vous de la vie que vous avez actuellement, c’est VOUS et seulement VOUS, suites à vos CHOIX et votre VIBRATION INTERIEURE).

Quand nous disons : « je n’ai pas le choix », en fait SI : NOUS AVONS TOUJOURS LE CHOIX. Seulement notre égo / mental lui, veut encore nous garder sous son contrôle et nous fait croire que nous n’avons pas le choix. Pourtant nous avez le choix, de rester ou quitter notre conjoint(e), de rester ou quitter notre job, de changer de lieu d’habitation, de dépenser moins, de manger moins, de boire moins, de sortir plus, d’aller promener ou non, de voir qui nous voulons sans obligation, de parler à qui vous voulez sans obligation, de choisir la vie qui est faite pour nous, de choisir ou non de suivre notre LEGENDE PERSONNELLE, notre propre chemin décidé par nos soins avant de venir sur Terre. Quand nous remettons toutes ces décisions dans les mains d’une tierce personne nous perdons notre pouvoir personnel créateur de notre vie.

Nous avons vu dans cet article comment poser nos intentions et à quoi cela servait. Nous avons vu également ici que La loi d’attraction est toujours active, à chaque instant selon notre mode de pensées et de la fréquence à laquelle nous vibrons. Tout se passe MAINTENANT. Notre POUVOIR CREATEUR est entre nos mains MAINTENANT et pour toujours si NOUS décidons (une fois de plus) qu’il l’est.

Ceci amène donc plusieurs points essentiels à développer, comme la CONFIANCE EN SOI, AVOIR LA FOI (religieuse ou non), CONNAITRE SA PROPRE VALEUR, L’AFFIRMATION DE SOI… 

Nous verrons ces points dans de prochains articles.

Belle journée 🙂

Suivez-moi
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial